Le mot du président

Discours de l'ancien Président du SANT, Pierre-Philippe Avron, lors de l'inauguration de la Maison du Lagon à Port Moselle, le 11 mai 2011 :

 

Bienvenue à bord de la Maison du Lagon !

(...)

 

Merci à toutes et tous d’être avec nous pour ouvrir cette maison du Lagon.

C’est un moment que nous avons souhaité partager tout simplement, ce qui offre l’avantage de nous éviter les grands écarts diplomatiques, exercices dans lesquels, nous marins, ne sommes pas toujours à l’aise !

 

Cette inauguration va donc se faire de façon non conventionnelle : une fois n’est pas coutume, les officiels qui nous honorent de leur présence et qui sont habituellement conviés à couper les rubans et à se soumettre aux discours pourront se reposer.

Seul passage obligé, la présentation que je vais essayer de faire courte, pour une fois. Enfin une dizaine de minutes quand même, vous êtes prévenus !

 

Nous avons donc souhaité inviter toutes les personnes qui ont fait que cette maison du lagon devienne réalité. On ne va pas tous les nommer par ordre d’entrée en scène, mais sachez que nous avons une pensée sincère pour chacun:

  • les décideurs politiques et institutionnels ainsi que toutes les personnes de leurs services qui nous avaient encouragés, en particulier le service du tourisme de la DEFE Province Sud et qui ont accepté en 2008 de cofinancer en majeure partie ce projet.

  • Les décideurs politiques et institutionnels qui aujourd’hui nous font confiance pour poursuivre les objectifs très concrets d’évolution de cette filière nautique pour les années présentes et celles d’un proche avenir, car les marins, comme les enfants, ça a toujours besoin d’un horizon pour avancer !

  • Les partenaires actuels qui nous accompagnent déjà dans nos diverses activités, de près ou de loin, ou ceux avec lesquels il nous semble important de tisser des liens plus fréquents :

    • Soit sur le plan technique avec les personnes en charge des marinas et du port autonome, des affaires maritimes, de la mairie de Nouméa, de la protection du lagon

    • Soit sur le plan de la formation professionnelle

    • Soit sur le plan commercial ou de la promotion de nos activités avec l’office du tourisme, le GIE Province sud mais aussi les représentants des 2 autres GIE, les tours opérateurs et agences réceptives, et aussi les compagnies aériennes.

  • Et puis il y a ceux qui font que tout cela existe par eux et pour eux: les 25 acteurs de cette filière qui ont cru à cette idée de mutualiser une partie de nos efforts en acceptant de participer financièrement à cette construction collective. 

  • Et comme il est plus facile de rapprocher nos racines lorsque ce sont des algues et comme sur les bateaux on ne parle pas de drapeaux mais de pavillons, qui dans un proche passé servaient à communiquer, nous avons souhaité cette logique d’ouverture en associant aussi à cette inauguration les autres acteurs du tourisme nautique en Nouvelle Calédonie qui n’avaient pas ou qui n’avaient plus voulu adhérer à cette démarche. La mer doit rester cet espace ouvert où rien n’est figé et où de multiples vérités sont amenées à s’exprimer.

 

Bref, je souhaite la bienvenue à tous ceux qui fréquentent de près ou de loin cet environnement maritime et qui sont donc eux aussi un peu formatés différemment !

 

 

 

Je vais reprendre un bref historique pour rappeler les raisons de cette maison du Lagon qui concrétise notre démarche relancée depuis maintenant 5 ans :

 

Le fait générateur, enfin le 1er temps de la manœuvre si on reste sur une image maritime, a d’abord été de convaincre les différents acteurs qu’avec un peu d’aide extérieure et la constatation que le secteur ne pouvait pas être pire, c’était plutôt en se fédérant qu’en restant chacun dans son carré de cimetière qu’on pourrait sécuriser nos entreprises.

 

Notre organisation professionnelle, le Syndicat des Activités nautiques touristiques, existe depuis 1984. Réactivé entre 2000 et 2003 pour essayer de pacifier des concurrences quelquefois pathologiques, de limiter la concurrence déloyale et de récolter quelques soutiens dans une situation économique difficile, le bureau du SANT a consacré cette première période principalement à redéfinir avec les Institutions un cadre juridique pour nos activités. Même si on peut y trouver encore à redire, ce cadre, avec la mise en place des agréments et des mises à niveau des brevets, a amené les opérateurs à se professionnaliser en acceptant des contraintes nouvelles mais en bénéficiant de certaines contreparties non négligeables, favorisant au final leur exploitation pour accéder à un marché non protégé mais cependant « limité » par le biais de procédures plus contraignantes.

 

Une fois ce cadre défini, et toujours par analogie avec le maritime nous passons au 2ème temps de la manœuvre : l’animation et la promotion de notre filière d’activités, réorganisée dans le SANT en 6 collèges : plongée, location de bateaux, charter avec équipage, activités sportives de types pêche au gros ou kite-surf, taxis boats et transports touristiques de passagers, auxquels se sont joints l’accueil des bateaux dits « de grande plaisance » et la location de jets.

Cette étape passe par la mise en place d’un plan de communication sur 3 ans, en Nouvelle Calédonie avec l’ouverture de cette vitrine qu’est la Maison du Lagon, en d’autres termes un office du tourisme spécialisé dans les activités nautiques, et sur les marchés extérieurs avec une participation active aux salons thématiques.

Avec le site internet tout neuf, les relations avec les acteurs du tourisme calédonien, la définition et la présentation plus claire des produits des adhérents, il y a beaucoup à faire et tout cela est animé par notre coordinatrice, Lucie JALABERT, dont l’énergie n’est pas ralentie par l’inertie légitime de nos opérateurs qui sont pour la plupart en zoom avant, le nez dans leur guidon ou par les contraintes de temps liées à l’expression des sensibilités diverses, voire divergentes.

 

Une fois cette 2ème séquence en place, on rentrera dans le 3ème temps de la manœuvre qui devrait consister dans l’assistance directe aux adhérents avec plusieurs objectifs :

  • La commercialisation de leurs produits,

  • L’aide aux exploitations concernant la mise en place d’un logiciel de gestion en relation avec les agents internationaux,

  • la couverture des activités via une assurance de groupe intégrant RC et pertes d’exploitation,

  • la labellisation des entreprises

  • la gestion d’une coopérative d’achat pour mutualiser et rentabiliser les besoins en matériels.

Cela nous prendra bien encore 3 autres années, si tant est que les adhérents du SANT et les Institutions nous suivent sur ces objectifs.

 

J’ai été un peu long sur cette chronologie, mais il me semblait important de rappeler la démarche.

 

 

Alors maintenant  cette maison du Lagon ; à quoi et à qui elle va servir ?

 

Cette maison va servir ses adhérents pour leur permettre de mieux cadrer et de mieux promouvoir leurs produits, gage d’une concurrence plus apaisée et lieu d’échanges entre professionnels.

Elle va servir à centraliser la présentation et la diffusion des différentes offres sur le marché des activités, des plannings, des promotions et des manifestations auprès de la clientèle calédonienne ou des touristes de passages en décrivant de façon précise les caractéristiques des produits proposés, les spécificités des opérateurs dans chaque secteur d’activité.

Elle va servir aux réseaux dédiés au tourisme, associations, GIE Tourisme, les agences et tours operateurs, maison de la Calédonie, pour informer au préalable sur les spécificités pas toujours connues ou insuffisamment détaillées de cette offre touristique incontournable.

Accessoirement elle prouve aussi à nos décideurs politiques, qui ont permis de réaliser cette étape par les subventions accordées, que des objectifs de développement et de structuration peuvent être atteints malgré une situation initiale où l’individualisme est de règle mais qui fait que le secteur, bien que brouillon, est logiquement dynamique.

Et cette Maison du Lagon répond bien à ces 4 objectifs initiaux : FEDERER, INFORMER, ANIMER, PROMOUVOIR.

 

Je souhaite rappeler que ce dynamisme évoqué pèse un poids certain dans l’économie locale, puisque les activités nautiques représentent environ 10% de l’activité touristique hors transports aérien, soit environ 1,2 milliard de francs. Peut-être qu’un jour reverra-t-on en Calédonie une fédération des activités touristiques, ce serait à mon avis souhaitable pour que ce secteur soit reconnu comme une composante importante de l’économie calédonienne

C’est un autre débat.

 

Maintenant, comme les marins vivent dans un milieu pas toujours facile et souvent instable, ils aiment bien se tenir à des symboles.

 

Il nous a semblé donc important de raccrocher cette maison du lagon à un symbole maritime fort, celui du tribut offert à la mer : on va donc la baptiser comme on baptise un bateau, même si ça parait un peu décalé, mais ça ne choquera personne dans ce territoire où la coutume tient toujours un rôle important.

 

Après le baptême de cette maison, nous aurons un premier pot d’inauguration, à terre. Pour ceux qui le souhaitent, nous vous invitons ensuite sur le Mary Day, pour un petit tour des baies avec à bord ce qu’il faut pour continuer ce pot. Juste retour des choses puisque Patrick Helmy était le 1er président du SANT.

 

Je vais demander à la marraine de venir casser la traditionnelle bouteille de champagne.

En la remerciant de nous faire l’honneur d’être marraine, je rappellerai qu’elle nous a permis, en soutenant ce projet auprès de sa hiérarchie lorsqu’elle était en charge du service du tourisme à la DEFE de la PS, de concrétiser ce projet de structuration.

Je demande donc à Julie Laronde de s’approcher pour cet exercice périlleux.

 

Voila, (...) « bon vent et bonne mer » à cette Maison du Lagon.

Merci.

 

PP A - 8 mai 2011

Bons plans

En ce moment...

Agenda

Pour ne rien manquer !

Contactez-nous

Nous sommes à votre service

Tél. : +687 27 27 27

Port Moselle
B.P. 437 - 98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Horaires d'ouverture 7/7 (opening time) :

Lundi : 13h30-17h30

Monday : 1.30 pm-5.30 pm

Mardi à vendredi : 8h30-12h30 / 13h30-17h30

Tuesday to Friday : 8.30 am-12.30 pm / 1.30 pm-5.30 pm

Samedi et dimanche : 8h30-12h30

Saturday & Sunday : 8.30 am-12.30 pm

  • English
  • Français
Réalisation : La-Fabrik